adolescent, Poésie, roman, Romance, Young adulte

Songe à la douceur

乂❤‿❤乂 Ⓢ͓̙̓̄͛͌ⓞ͉͉͙͉̂̋̐͒ⓝ̰̒ͨⓖ̖̰̺̥̄ͧⓔ̪̟̟͑ ̲̬̅̏ͨ̔̅ⓐ̣̭̃̆ ̞̫͖ͥ̔͐̓͑ⓛ͇ͯͥⓐ̠͇̥̱͎͌̇ ̻̝̹̭͌ͬⓓ̗̠̼͗ⓞ̞̳̙ͮ̓ͨ͋ⓤ̪̗̣ⓒ̲̙̇̓̔ͥ̃͛ⓔ̪̬͍̈́̿ⓤ͔̭̗ͪ̆̄̑͌ⓡ̪̯̍ ́͛ͬ 乂❤‿❤乂
Chef d’œuvre de Clé̡men͠ti̴ne ̶Beauva͝ís̀

Je vous ferai mon avis en vers libre comme la fait Clémentine et j’espère que ça vous plaira, ce changement.

R͡ě͔͚̯̿̐s̵̲ͭũ̗͓̘̅ͪm̲͈̽̓é̞̈́

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

[̲̅𝐀̲̅][̲̅𝐯̲̅][̲̅𝐢̲̅][̲̅𝐬̲̅]

C’est un roman en vers libres

Qui ne contient aucun déséquilibre

Une histoire poétique

non pas pathétique

Comme la plupart des romances

Qu’on commence

Un récit rempli d’assonances

Son antonyme; la violence

Clémentine nous transporte en douceur

Dans son univers

Propulseur

Que je ne pouvais lire sans un bon thé-vert

Ces vers

Inhalateurs de parfums de toutes les couleurs,

d’amour et d’affection

Son texte n’est qu’une

reception de mots doux

Que je ne pouvais lire sans les partagés avec mon doudou

communes à la plume de Clémentine.

Tout à le goût de chocolatine

Voyez-vous, les personnages

derrière leur cartilage

s’aiment dans cet ouvrage.

La couverture coïncide à la lecture

tout aussi fluide

que la police

de la couverture

pleine de malice

voilà, tout est dit

En bref, j’ai adoré cet écrit

bouffi de tendresse

un manuscrit

déroutant

passionnant

et j’ai songé à la douceur du roman

guérisseur

et blanchisseur de cœur

Citation

Il n’y a pas toujours de quoi en faire toute une histoire.
Mais pour ces deux- là, vous m’excuserez de
faire une exception.
Regardez comme ils chancellent de se revoir.
Regardez un peu leurs regards…

2 réflexions au sujet de “Songe à la douceur”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s