adolescent, historique, roman

La vague de Todd Strasser

Salut toi! Aujourd’hui je viens avec une chronique d’une lecture de cours que j’ai énormément appréciée alors j’ai décidé de te la partager.

J’ai opté pour une nouvelle mise en page des chroniques dis-moi ce que tu en penses en commentaire.

Mon avis :

Cette histoire est inspirée d’une histoire vrai et cela m’a vraiment embarrasser durant ma lecture. Je n’arrivais pas à croire que de tels choses auraient pu arriver dans un lycée à première vue normal.

Au fur et à mesure pages, des événements de plus en plus surprenants s’enchaînent.

Qui pourrait croire qu’un simple professeur d’histoire puissent créer un mouvement rependu dans tout un lycée. Et de quel mouvement parlons nous ? Tu ne peux que le savoir en lisant ce chef-d’oeuvre.

Je ne sais moi-même pas comment structurer mon avis tellement tant de choses sont à dire sur ce roman.

Le résumé est déjà beaucoup trop intriguant mais rajouter qu’il est issus d’un fait réel ne peux que nous forcer à dévorer ce roman du plus vite que nous pouvons englober les mots.

Le comportement des lycéens m’a profondément choqué mais sachant que moi-même, j’aurais peut-être pu inconsciemment réagir de la sorte m’a fait douter de moi. Je me suis alors posée de nombreuses questions sur le fonctionnement du cerveaux humain. Cette machine qui ne cesse de tourner et en qui on ne peux faire véritablement confiance. C’est elle qui contrôle nos pensées, nos dires, nos émotions et tant d’autre choses dont je n’aurais le temps ni la patience d’énumérer ( et surtout que ce n’est pas le sujet ).

Les personnages sont très caricaturaux et nous n’avons pas forcement le temps de nous y attacher en vu de la longueur du roman.

La plume est quand à elle très simpliste, ce qui n’est pas plus mâle pour la tranche d’âge du public du livre. En effet, ce roman est un roman pour adolescents et l’écriture de l’auteur nous le fait (dès l’ors la première phrase lut) deviner.

Ce roman est pleins de moral à tout-va et on peut même s’y perdre. Chaque personnage en tire sa propre moral à la fin de l’histoire. Ces morales, toutes différentes et inintéressantes les unes que les autres, ne vous fait pas ressortir de ce roman idem. Vous ne pouvez que rester quelques minutes après avoir refermer le livre à vous poser milles-et-unes questions sur les causes de l’existence de l’être humain sur terre ( petite exagération bonus de ma part ).

Nombre de citation j’ai relevé ! J’ai donné celle que j’ai le plus aimé ci-dessous, mais beaucoup d’autres m’ont plu. Cela va de soit, beaucoup de morales, beaucoup de citations.

Tu l’auras compris, j’ai vraiment aimé ce roman ( et ces morales ). Le thème principale étant les mouvements totalitaires (en particulier nazi), me préoccupe beaucoup et davantage après avoir lu ce roman.

BREF, j’ai passé une superbe lecture.

Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir

4 réflexions au sujet de “La vague de Todd Strasser”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s